Les inévitables critères de choix pour un matelas

Les inévitables critères de choix pour un matelas

8 février 2020 0 Par Tina

Tout le monde veut profiter d’un meilleur sommeil, et c’est tout à fait justifiable. En effet, le matelas conditionne la qualité du sommeil, alors, avec un bon matelas, on va avoir un sommeil réparateur. Cependant, il est souvent très difficile pour un amateur de se trouver parmi les différents modèles que l’on puisse trouver sur le marché. Ainsi, il devient très probable de se tromper. C’est pour cette raison que nous allons étaler dans cet article les critères inévitables pour choisir un matelas.

 

Les technologies du matelas

 

C’est le cœur qui fait la différence. En effet, on peut trouver plusieurs types de suspension ou technologies de matelas : les matelas en ressorts, les matelas en mousse à mémoire de forme, les matelas en latex. Chacune de ses technologies est déjà très évoluée et apporte plus de confort. Ainsi, le choix revient à l’appréciation de chacun. De celui qui va utiliser le matelas. Le prix est très variable : vous pouvez voir les soldes sur les matelas, parce que ce n’est pas forcément le plus cher qui ait la meilleure qualité.

 

Choisir le matelas selon le soutien

 

Le soutien du corps se rattache à la suspension ainsi qu’à l’âme de l’accessoire. En général, le soutien peut être très ferme, ferme ou souple. Mais avant de concrétiser l’achat, il faut vérifier le soutien qui correspond vraiment à ses attentes. Si on a 50 kg, on peut choisir un soutien souple. Par contre, si on pèse entre 50 et 90 kg, il faut un modèle ferme. Les matelas très fermes conviennent aux personnes ayant plus de 100 kg.

 

Le garnissage du matelas

 

Le confort dépend aussi du garnissage. C’est lui qui permet de bien dormir. Le garnissage permet de faire une différence entre la face avant et la face été du miroir. Ainsi, on peut conserver la chaleur. Le mieux est toujours de choisir un matelas à deux couches.

Le confort du matelas : plutôt souple ou plutôt ferme ?

 

La question de la fermeté se pose de la même façon que vous soyez plutôt latex, mousse ou ressorts. Il faut d’abord savoir que la suspension est considérée comme l’ « âme » du matelas. Elle assure aussi le niveau de soutien du corps. C’est celui-ci que vous devez prendre en compte pour évaluer la fermeté.

Sauf que ce n’est pas si simple. Car la fermeté reste une notion éminemment subjective, et qu’elle dépend en grande partie de la morphologie du dormeur. Si vous êtes plutôt gazelle (moins de 50 kg), vous vous orienterez vers plus de souplesse. Si vous accusez un poids plus conséquent, disons au-delà de 80/90 kg, plus de fermeté ne pourra que vous faire du bien. Entre les deux, un équilibre peut être trouvé (pour un confort optimal à deux, par exemple). Sauf si des problèmes de dos concernent l’un ou l’autre des dormeurs, auquel cas un matelas plus ferme est recommandé.

Le matelas chauffant est une technologie de plus en plus prisée. Elle existe sous deux formes : le matelas entièrement chauffant et le surmatelas que l’on pose sur une literie existante.