Comment réussir l’installation électrique dans une maison neuve ?

Comment réussir l’installation électrique dans une maison neuve ?

9 août 2021 0 Par Aline

Réussir l’installation d’un circuit électrique dans une habilitation neuve est tout aussi important que la construction elle-même. Ce type de travaux nécessite un plan d’aménagement ainsi que des équipements bien spécifiques. Le cas échéant, les futurs occupants sont exposés à divers risques dont l”électrocution, les incendies. Deux options sont envisageables pour faire l’installation électrique de votre logement : le faire vous-même ou contacter un professionnel en la matière.

 

Les préalables pour réussir une installation électrique dans une maison neuve

Conformément à la réglementation en matière de construction, toute nouvelle construction doit s’aligner sur les normes en vigueur. Aussi, si vous comptez vous atteler à l’ouvrage vous-même, vous devez vous informer des normes relatives à une installation électrique domestique. L’une des plus importantes est la norme NF C 15-100.

 

Il s’agit d’une disposition qui indique l’ensemble des exigences légales à respecter pour assurer une sécurité optimale aux futurs résidents. Elle intègre également les précautions à prendre concernant les matériels utilisés pour monter le circuit électrique. Au titre de ces mesures, figure la quantité adéquate de prises, support DCL, interrupteurs à prévoir par chambre.

 

L’installation d’un parafoudre est préconisée quoique non-obligatoire. Pensez de même à optimiser cette dernière protection au moyen d’un système performant de prise de terre. Un comparateur fournisseur énergie peut vous renseigner sur le budget optimal à consacrer à une installation électrique Autres astuces, les spécialistes recommandent de monter provisoirement un compteur de chantier afin d’assurer le fonctionnement des équipements de travail utilisant une source électrique.

 

La réalisation du schéma d’installation électrique

Le schéma d’installation électrique est une représentation détaillée du circuit électrique devant passer dans chaque section ou pièce de la maison.

 

Que comprend un schéma d’installation électrique ?

Ce dessin technique précise en premier l’emplacement des accessoires électriques tels que prises de secteur, interrupteurs, supports DCL. Vous y mentionnerez les équipements fonctionnant via une tension spécifique, à commencer par les électroménagers.

 

Pour des nécessités de confort, les habitations neuves incluent une gestion automatisée des systèmes d’alarme ou de contrôle thermique. Ceci revient donc à insérer une installation domotique au schéma. Réseau de câbles, tableau électrique, disjoncteurs composent également l’architecture d’un schéma électrique.

 

Dessiner un schéma d’installation électrique : mode d’emploi

Le dessin de votre circuit électrique intérieur se base d’abord sur le plan de l’habitation. Réalisez celui-ci par niveau s’il s’agit d’une maison à étages. À partir de là, vous pouvez solliciter l’assistance d’un artisan électricien pour une finalisation parfaite. Un comparateur fournisseur énergie peut vous servir de référence pour trouver un bon prestataire. Ceci vous aidera également à localiser un spécialiste proche de chez vous pour une intervention immédiate.

 

Le schéma électrique requiert d’insérer le tableau électrique, suivi de la gaine technique de logement, généralement disposée au garage. La gaine comprend les matériels dotés de fonctions de sécurité, de commande et les outils technologiques. Vient ensuite le moment de disposer les appareils destinés à chaque pièce.

 

Vous pouvez vous aider du marquage couleur et de la numérotation, deux éléments de repérage usuels en électricité. Cette dernière méthodologie convient par ailleurs pour représenter le réseau de fils électriques circulant à travers l’habitation, depuis le tableau électrique jusqu’aux murs.

 

Les travaux d’installation du circuit électrique domestique

Elle débute par l’insertion des fils électriques dans les gaines de protection prévues à cet effet. En seconde position, il s’agira de réaliser des saignées dans les parois murales afin d’y faire circuler les gaines. Celles-ci devront être différenciées suivant chaque type de câble. Cette phase est suivie de la mise en place des accessoires d’encastrement, de dérivation et des pieuvres.

 

Vous refermez ensuite les saignées en veillant à placer au préalable les appareillages que sont prises, interrupteurs. L’avant-dernière précaution consistera à mettre en place le tableau de répartition. Les travaux prendront fin par la connexion des accessoires électriques aux différents dispositifs de protection présents dans le circuit.

 

Il ne vous reste plus qu’à solliciter l’expertise d’un agent du CONSUEL pour attester la conformité de l’ouvrage. Au terme de cette vérification, demandez la mise en service de l’installation.